Impacts de la violence conjugale sur les femmes et les enfants

Sur les femmes

La violence que subit la femme au cours des mois et des années laisse des traces qui vont bien au-delà des blessures physiques. Cette violence provoque des symptômes divers que la femme n’associera pas nécessairement à ce que son conjoint lui fait subir. La liste ci-dessous, bien qu’incomplète, comprend quelques-uns des principaux effets de la violence conjugale.

Effets psychologiques

  • Sentiment de honte, de culpabilité, d’impuissance
  • Stress/anxiété
  • Dépression
  • Perte ou diminution de la confiance en soi et de l’estime de soi
  • Doutes envahissants sur la compréhension de son vécu
  • Cauchemars
  • Crainte, peur, hypervigilance (être toujours en état d’alerte)
  • Idées suicidaires

Effets physiques

  • Fatigue
  • Troubles du sommeil
  • Douleurs (maux de tête, de dos, etc.)
  • Perte d’appétit et troubles digestifs
  • Consommation d’alcool, de drogues ou de médicaments

Sur les enfants

Il est important de mentionner que la violence conjugale a également des effets sur les enfants, car être témoins de violence conjugale les rend automatiquement des victimes. Les enfants peuvent aussi subir directement la violence de leur père. La violence dans une famille amène beaucoup de confusion dans les sentiments des enfants. Consultez la section de ce site Web consacrée aux enfants pour en savoir plus.

Quelques effets psychologiques

  • Peurs
  • Difficultés scolaires
  • Tendance à l’isolement
  • Insécurité, anxiété
  • Sentiment de culpabilité

Quelques effets physiques

  • Problèmes de sommeil
  • Difficultés de concentration
  • Hyperactivité
  • Agressivité
Plan du site Plan du site